Isoetarine: L’isoétarine est un agoniste bêta-2 adrénergique sélectif utilisé comme bronchodilatateur à action rapide pour l’emphysème, la bronchite et l’asthme. [PubChem]

Classification

Parent Direct: Catechols

Royaume: Composés Organiques

Super Classe: Benzénoïdes

Classe: Phénols

Sous-Classe: Benznenediols

Indications

Pour le traitement de l’asthme, de la respiration sifflante et de la bronchite asthmatique chronique.

Toxicité

Les signes de surdose comprennent la tachycardie, les palpitations, les nausées, les maux de tête et les effets secondaires de type épinéphrine.

Toxicocinétique

Demi-vie: Indisponible.

Clairance rénale: Indisponible.

Mécanisme d’action:

Les effets pharmacologiques de l’isoétharine sont attribuables à la stimulation par les récepteurs bêta-adrénergiques de l’adényl cyclase intracellulaire, l’enzyme qui catalyse la conversion de l’adénosine triphosphate (ATP) en AMP cyclique. Une augmentation des niveaux d’AMP cyclique est associée à la relaxation du muscle lisse bronchique et à l’inhibition de la libération de médiateurs de l’hypersensibilité immédiate des cellules, en particulier à partir de mastocytes.

Sources:

  • Drugbank.ca
  • chem.nlm.nih.gov
Previous articleEtonogestrel
Next articleATP

Laisser un commentaire