Nizatidine

Nizatidine: Un antagoniste des récepteurs de l’histamine H2 avec une faible toxicité qui inhibe la sécrétion d’acide gastrique. Le médicament est utilisé pour le traitement des ulcères duodénaux. [PubChem]

Sommaire

Classification

Parent Direct: 2,4-Disubstitué Thiazoles

Royaume: Composés Organiques

Super Classe: Composés Organohetérocycliques

Classe: Azoles

Sous-Classe: Thiazoles

Indications

Pour le traitement des troubles du reflux acide (RGO), de l’ulcère gastro-duodénal, de l’ulcère gastrique bénin actif et de l’ulcère duodénal actif.

Toxicité

Oral, rat Ld 50 </ sub>: 301 mg / kg. Les symptômes de la surdose comprennent les effets de type cholinergique, notamment le détention, la salivation, les vomissements, la miose et la diarrhée.

Toxicocinétique

Demi-vie: 1-2 heures

Clairance rénale: * 40-60 L / H
* 7 – 14 L / H [Patients fonctionnellement anéphriques]

Mécanisme d’action:

La nizatidine est en concurrence avec l’histamine pour la liaison aux récepteurs H sur la membrane basolatérale gastrique des cellules pariétales. L’inhibition compétitive entraîne une réduction des sécrétions basales et nocturnes d’acide gastrique. Le médicament diminue également la réponse de l’acide gastrique aux stimuli tels que la nourriture, la caféine, l’insuline, le bétazole ou la pentagastrine.

Sources:

  • Drugbank.ca
  • chem.nlm.nih.gov

Comments

So empty here ... leave a comment!

Laisser un commentaire

Sidebar