Ranolazine

Ranolazine: La ranolazine est un médicament antianginal. Le 31 janvier 2006, la ranolazine a été approuvée aux États-Unis par la FDA pour le traitement de l’angine de poitrine chronique. [Wikipédia]

Sommaire

Classification

Parent Direct: Anisoles

Royaume: Composés Organiques

Super Classe: Benzénoïdes

Classe: Éthers Phénol

Sous-Classe: Anisoles

Indications

Pour le traitement de l’angine de poitrine chronique. Il doit être utilisé en combinaison avec l’amlodipine, les bêta-bloquants ou les nitrates.

Toxicité

En cas de surdose, les symptômes attendus seraient les étourdissements, les nausées / vomissements, la diplopie, la paresthésie et la confusion. La syncope avec une perte de conscience prolongée peut se développer.

Toxicocinétique

Demi-vie: 7 heures

Clairance rénale: Indisponible.

Mécanisme d’action:

Le mécanisme d’action de la ranolazine est inconnu. Il n’augmente pas le produit de pression de taux, une mesure du travail myocardique, à l’exercice maximal. Des études in vitro suggèrent que la ranolazine est un inhibiteur de la P-gp. On pense que la ranolazine a ses effets en modifiant le courant de sodium tardif trans-cellulaire. C’est en modifiant le niveau de sodium intracellulaire que la ranolazine affecte les canaux calciques dépendants du sodium pendant l’ischémie myocardique. Ainsi, la ranolazine empêche indirectement la surcharge de calcium qui provoque une ischémie cardiaque.

Sources:

  • Drugbank.ca
  • chem.nlm.nih.gov

Comments

So empty here ... leave a comment!

Laisser un commentaire

Sidebar