Abonnez-vous par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

    Rejoignez 43 autres abonnés

Toxicité des nitriles

c505218304b50c59c3659f6dda43bae7-header-0–>

Formule chimique

Structure de l'Acrylonitrile
Structure de l’Acrylonitrile

Utilisations

L’acrylonitrile sert à la fabrication de fibres synthétiques et de matières plastiques.

Toxicité aiguë

L’acrylonitrile est absorbé par voies digestive. respiratoire ct percutanée. Le tableau de l‘intoxication aiguë est proche de celui décrit avec l’acide cyanhydrique. ll en diffère cependant par plusieurs points : les signes d’intoxication systémique sont retardés s’ils n’apparaissent qu‘après métabolisation de l’acrylonitrile . Le tableau décrit se complète de signes d’irritation de la peau, des muqueuses digestives (vomissements, douleurs abdominales. diarrhée), oculaires et respiratoires. Selon la voie de pénétration dans l’organisme ; une cytolyse hépatique et une atteinte tubulaire rénale sont souvent notées. Expérimentalement, l’acrylonitrile est également responsable d’une nécrose surrénalienne. Ces différentes constatations amènent plusieurs auteurs à conclure que la toxicité de l’acrylonitrile est plus complexe que la seule intoxication cyanée.

Les effets toxiques de l’acrylonitrile sont dus à la fois à la production d’ions CN- et à celle de radicaux libres “cyanoéthyle”. Cette dernière entité est très électrophile: elle se lie aux substances nucléophiles de l’organisme (glutathion, protéines, acides nucléiques).

Toxicité chronique

L’acrylonitrile est cancérogène pour plusieurs espèces animales (multiples localisations) et pour l’homme (poumons, prostate, estomac, côlon, système nerveux central). Il est fœtotoxique et tératogène (encéphalocèles) chez l‘animal. Dans les populations humaines exposées on a, en outre, rapporté des signes d’irritation des muqueuses oculaires et respiratoires, des dermatoses allergiques. des anomalies de l’hémogramme (anémie, leucope’nie. thrombopénie). des anomalies fonctionnelles hépatiques et des manifestations évoquant un psycho-syndrome organique débutant (céphalées. asthénie  etc.)

Méthylacrylonitrile

C’est un monomère largement utilisé pour la production de matières plastiques. Sa toxicité aiguë est semblable à celle de l’acrylonitrile.

Structure du Méthylacrylonitrile
Structure du Méthylacrylonitrile

 

Share Button

Comments

comments

Sidebar