Tamoxifène

Tamoxifène: L’un des modulateurs sélectifs des récepteurs des œstrogènes (SERM) avec des activités spécifiques aux tissus pour le traitement et la prévention du cancer du sein positif des récepteurs des œstrogènes. Le tamoxifène agit comme un anti-œstrogène (agent inhibant) dans le tissu mammaire, mais comme un œstrogène (agent stimulant) dans le métabolisme du cholestérol, la densité osseuse et la prolifération cellulaire dans l’endomètre.

Sommaire

Classification

Parent Direct: Stilbènes

Royaume: Composés Organiques

Super Classe: Phénylpropanoïdes Et Polycétides

Classe: Stilbènes

Sous-Classe: Alcaloïdes Amaryllidaceae De Type Galanthamine

Indications

Le tamoxifène est indiqué pour le traitement du cancer du sein métastatique chez les femmes et les hommes et le carcinome canalaire in situ.

Toxicité

Les signes observés aux doses les plus élevées suivant des études pour déterminer LD 50 </ sub> chez les animaux étaient des difficultés respiratoires et des convulsions.

Toxicocinétique

Demi-vie: La baisse des concentrations plasmatiques de tamoxifène est biphasique avec une demi-vie d’élimination terminale d’environ 5 à 7 jours. La demi-vie estimée du n-déméthyl tamoxifène est de 14 jours.

Clairance rénale: Le dégagement (Cl / F) car le poids corporel ajusté chez les patientes pédiatriques était environ 2,3 fois plus élevée que chez les patientes atteintes d’un cancer du sein.

Mécanisme d’action:

Le tamoxifène est un agent non stéroïdien qui se lie aux récepteurs des œstrogènes (ER), induisant un changement conformationnel dans le récepteur. Il en résulte un blocage ou un changement dans l’expression des gènes dépendants des œstrogènes. La liaison prolongée du tamoxifène à la chromatine nucléaire de ces résultats entraîne une activité réduite de l’ADN polymérase, une altération de l’utilisation de la thymidine, un blocage de l’absorption d’estradiol et une diminution de la réponse des œstrogènes. Il est probable que le tamoxifène interagit avec d’autres coactivateurs ou corepresseurs dans le tissu et se lie avec différents récepteurs d’oestrogène, ER-alpha ou ER-Beta, produisant des effets œstrogéniques et anti-œstrogéniques.

Sources:

  • Drugbank.ca
  • chem.nlm.nih.gov

Comments

So empty here ... leave a comment!

Laisser un commentaire

Sidebar