paracetamol dosage

Le paracétamol se compte parmi les médicaments les plus prescrits en Algérie— les trois médicaments les plus prescrits sont tous à base de paracétamol et totalisent plus de 80 millions de doses. Le paracétamol a l’avantage d’avoir relativement peu de contre-indications, de pouvoir être prescrit à tout âge et d’être dénué d’effets indésirables sérieux quand il est pris à la posologie recommandée. En cas de surdosage cependant, le paracétamol devient très toxique pour le foie et est chaque année responsable de décès par hépatite fulminante. [1]PARACETAMOL [archive], fiche de sécurité du Programme International sur la ...continue

Structure chimique du paracétamol
Structure chimique du paracétamol

Recherche et dosage du paracétamol en cas d’intoxication [3]Michel Vaubourdolle, Toxicologie, Sciences mathématiques, Physiques et ...continue

Recherche

Réactifs

  1. HCl 6N
  2. Ortho-Crésol 1%
  3. NH4OH 2N

Matériel

  • Bain marie thermostaté

La recherche qualitative du paracétamol se fait selon les démarches suivantes :

  • 5 ml urines + 0.5 HCl dans un tube en verre
  • Chauffer pendant 10 minutes à 100°C au bain marie thermostaté
  • A 2 gouttes de l’hydrolysat, ajouter 1 ml de l’orthocrésol 1% + 4 ml NH4OH 2N

Résultats

La présence du paracétamol dans l’échantillon à analyser se traduit par une Coloration bleu roi caractéristique (sensibilité +++)

Dosage du Paracétamol

Principe

Après défécation des protéines par l’acide trichloracétique et sous l’action de l’acide nitreux naissant, le paracétamol est transformé en un dérivé nitreux qui se colore en jaune orangé en milieu alcalin.

Première méthode

Réactifs
  1. Solution aqueuse d’acide trichloracétique à 10%.
  2. HCl pur « d=1,19 ».
  3. Solution aqueuse de NaNO2 (préparée extemporanément) (2g/10 ml d’eau).
  4. Solution aqueuse de sulfamate d’NH4 à 30%.
  5. Solution de NaOH à 25%
  6. Solution étalon de paracétamol à 1mg/ml dans l’eau distillée.

 

Matériel
  1. Tubes à centrifuger de 10 ml en plastique
  2. Cuve photométrique.
Mode opératoire

A partir d’une solution de paracétamol à 1mg/ml, préparer une gamme d’étalonnage dans des tubes à centrifuger de 10 ml.

[c] (µg/ml) 0 50 100 200 Ech
Sérum témoin (ml) 1 1 1 1
Solution paracétamol (µl) 50 100 100
Eau distillée (µl) 200 150 100 100 200
Acide trichloracétique 2 2 2 2 2

 

  • Agiter au vortex pendant 1minute
  • Mettre 2 ml du liquide dans un autre tube
  • Ajouter 0,5 ml d’HCI pur et 1 ml NaNO2 20%
  • Agiter à la main et attendre 2 minutes
  • Ajouter très doucement 1 ml de sulfamate d’NH4 à 30% et 2ml de NaOH 25%
  • Agiter au vortex 15 secondes
  • Lire l’absorbance à 430nm
  • Tracer la courbe d’étalonnage et en déduire la concentration du paracétamol dans votre échantillon X.
  • Sachant que le taux sérique toxique est supérieur à 50mg/l après 1O heures d’ingestion ou 200mg/l après 2 heures, qu’en concluez-vous ?

Remarque : L’emploi du sulfamate d’ammonium pour but de détruire l’excès de NaNO2 qui pourrait gêner le développement de la coloration, ce qui conduit à un dégagement d’azote.

Deuxième méthode

Réactifs

  1. Une solution aqueuse de nitrite de sodium (récemment préparée) de 100 g/l en dissolvant 1g de la poudre dans 10 ml (utiliser une éprouvette de 10 ml), boucher, et bien mélanger.
  2. Solution aqueuse d’acide trichloracétique (100g/l)
  3. Acide Chlorhydrique HCl dilué 6M
  4. Solution aqueuse de sulfamate d’ammonium (150 g/l)
  5. Solution aqueuse d’hydroxyde de sodium NaOH 6M

 

Mode opératoire

  1. Préparer le point 100 mg/l et extrapoler la courbe pour tester :

100 µl de solution stock (paracétamol 1g/l) qsp ….1ml

  1. Préparer le blanc : 1ml de sérum blanc
  2. Suivre les étapes de traitement de l’échantillon pour le blanc et le point 100
  3. Si le résultat du point 100 mg/l est de (100±10) mg/l, passer à la préparation de l’échantillon du patient.
  4. Au cas où la quantité du sérum insuffisante, compléter le volume avec du sérum blanc. Exemple : 200µl sérum patient + 800µl sérum blanc + 2 ml TCA è Volume final 3 ml, à la fin le résultat sera multiplié par le facteur de dilution, dans cet exemple x5.

Share Button

Comments

comments

Références   [ + ]

1. PARACETAMOL [archive], fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques [archive], consultée le 07 janvier 2015
2, 3. Michel Vaubourdolle, Toxicologie, Sciences mathématiques, Physiques et Chimiques, Tome1, 2008, page 249-250.

A Propos de l'Auteur